Tribune

Humanité versus Climat.

« Dépassé Bart ? »

Paul Blume - 01 02 2019

 

Dans les échanges entre De Wever « le vieux » et la génération d’Anuna De Wever et Adéalide Charlier, il y a comme un énorme fossé, une incompréhension fondamentale. De celles qui signent les transitions sociétales.

"Cela ne doit pas devenir une sorte de pensée apocalyptique conduisant des jeunes à manifester contre leur propre style de vie" dit-il en parlant des revendications des « Younth for climate ».

Et, il n’est pas seul à tenir ce discours. Les zélateurs de la pensée « néo-libérale » n’arrivent plus à cacher leur « Trumpisme » climatique.

« Les jeunes manifestent contre leur propre style de vie » dit Bart.

Erreur, les jeunes manifestent pour garder « un style de vie » !

Les jeunes qui manifestent comprennent le message hurlé par des dizaines de milliers de scientifiques depuis des décennies : c’est la vie même qui est en danger, leurs vies !

L’agenda est clair. Il ne reste à l’humanité que maximum deux ou trois ans pour inverser la courbe des émissions de gaz à effet de serre d’un facteur de minimum 5 % par an !

C’est à la fois énorme et mobilisateur.

Les « impossibilistes » ont déjà perdu. Les « possibilistes » commencent à prendre les choses en main.

Soutenons les jeunes. Quitte à dire adieu aux fossiles du libéralisme « à tout crin ».

 

Paul

 

Anuna et Adelaïde : Anuna De Wever et Adélaïde Charlier: deux jeunes à la tête du combat pour le climat

"Youth for climate : le site

"Génération climat : sur FB

"impossibilistes" et "possibilistes" : La lutte politique pour la définition des possibles humains.

 

Les Tribunes publiées par le groupe de réflexion n'engagent que leurs auteur-e-s :